Brasilyane

Environs de São Luis (Ilha do Amor)

Alcântara

alcantara alcantara_ibis_rouges alcantara2

Presqu'île située face à São Luis. On y accède par bateau depuis le quai de la Praia Grande (qui n'est plus une plage), en contrebas de la vieille ville. On peut aussi y accéder par la route, depuis l'autre côté de la baie (en venant de Belém, par exemple) ou via le ferry qui débarque à Cojupe, puis 45km de route (voir la page Par la route pour cet itinéraire). A voir:

  • Une vieille ville coloniale aux bâtiments encore superbe malgré leur délabrement.Alcântara était le lieu de villégiature de l'aristocratie esclavagiste aux XVIIIème et XIXème siècles.
  • Une plage semi désertique, un peu difficile d'accès, en redescendant après avoir traversé la petite ville.
  • La mangrove
  • En arrivant au niveau de cette petite anse, on peut s'arrêter manger un poisson grillé pour un petit prix et admirer, tranquillement assis, une colonie d'ibis rouges.
  • Cette presqu'île abrite aussi un centre spatial, qui ne se visite pas.
  • Selon Olivier, lecteur de Brasilyane (courrier 0142), on peut également se rendre, depuis Alcântara sur différentes îles.
  • Restauration et hébergement possibles dans les vieux "casarões".

São José de Ribamar

Petite ville tranquille sans grand intérêt, sauf:

  • Une vue superbe sur la baie et un estuaire, une fois contourné la tribune et ignoré l'abominable mauvais goût de la statue de São José et de la rénovation de l'église en face (il s'y passe tous les ans une importante fête religieuse qui a justifié toutes les horreurs architecturales possibles).
  • Un bord de plage bien aménagé avec de petits bars agréables le long de la petite plage qui ne vous servira que de décor car elle est d'une saleté repoussante (voir les immondices à marée basse!).
  • Un bon restaurant de fruits de mers le "Sol e mar" (ou l'inverse), dont l'entrée donne sur le côté gauche de la rue principale, juste avant la place. On y mange bien, pas trop cher, et la vue depuis la terrasse est superbe: on surplombe du haut d'une falaise l'anse et la plage, avec une vue imprenable sur la mer. Le service est un peu pataud, mais correct.
  • ATTENTION: si vous vous y rendez en voiture de location, la route est piégeuse entre São Luis et le village de Maiobão; les trous sont peu nombreux, mais peuvent être énormes. A faire le jour, si possible. D'autant que de très nombreux deux-roues circulent sur cette route, et que les vélos sont rarement éclairés.
  • Sinon, un grand nombre de bus ou de minibus desservent cette commune, à partir du Mercado Central.

Raposa

  • La plage de Raposa nécessite de traverser la lagune (1R$ A/R le week-end, avec traversées incessantes), le banc de sable a été déplacé au large par les courants.
  • Pas grand chose  à faire ni à voir; c'est un village pauvre, dont la majorité des pêcheurs vivent dans des masures en bois suspendues sur la mangrove.
  • Par contre, l'artisanat (tressages, chapeaux, vêtements...) y est authentique et souvent joli, les prix sont raisonnables.
Vous êtes ici : Destinations Brésil Visiter le Maranhão Environs de São Luis (Ilha do Amor)