Brasilyane

Belém et ses environs - Belém - sortir et se baigner

Sortir

Cerpa, la bière localeBelém est réputée à juste titre pour son animation nocturne. J'invite les noctambules à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Depuis quelques temps la scène rock alternative de Belém commence à faire parler d'elle, et si elle est moins connue que la scène brega-technobrega, elle amène un  peu de variété. Agenda de shows en portugais sur cette page. Voir aussi en page Musique.

  • Bar do Parque: Lieu incontournable, face au Hilton, sur la Praça da Republica. Agréable terrasse protégée du soleil par les manguiers, c'est un lieu de perdition (alcool, prostituées...) à l'ambiance particulière. Glauque et amusant à la fois. Les serveurs sont typiques, la caïpirinha coule à flots et les soupes sont appréciées (surtout au petit matin car ça ne ferme jamais). ATTENTION: les toilettes y sont spécialement immondes (personne ne prend le temps de les nettoyer)! Pas vraiment l'endroit idéal pour sortir en famille... Attention, les rencontres sont généralement louches et possiblement sources d'ennuis (comme le rappelle justement Benjamin)
  • Cosanostra: Proche du centre, Travessia Benjamin Constant, restaurant-pub à l'ambiance nettement plus calme et raffinée (quoique c'est beaucoup dire); prisé de la petite bourgeoisie locale. Musique ao vivo.
  • bar_do_parqueQuelques lieux proposant souvent de la musique ao vivo:
    • Bar do Gilson, pour le samba, sur la Padre Eutiquio, n°3712
    • Boteco, dans la Maison des Onze Fenêtres (à côté du vieux fort). Ambiance plutôt réservée.
    • L'African Bar, situé près des quais d'embarquement pour Marajó (y aller obligatoirement en taxi), est un haut de lieu de la musique à Belém, et reçoit parfois de grands noms brésiliens en concert.
    • La Pororoca (demandez aux taxis, qui connaissent) est le haut lieu du Brega paraense, pour voir les groupes ao vivo.
    • La churrascaria Pavan (avenue Augusto Montenegro) propose aussi, une activité de club nocturne.

Se baigner

alg1
Algodoal: l'arrivée
charrette
Algodoal: locomotion
mosqueiro
Restaurant de plage à Mosqueiro

Pour profiter des plaisirs balnéaires, il va falloir sortir de la ville. Le bus sera le moyen de transport idéal. Les îles alentours pourront nécessiter un court voyage en bateau sur le fleuve.

  • CotijubaA 30mn, on peut accéder à Icoaraci (voir plus haut) et Outeiro, deux plages fluviales populaires. Aucune des deux n'est très propre, la seconde est nettement plus grande et un peu moins polluée. Elles sont surtout agréables pour y boire un verre sur le sable, à l'ombre des amandiers, en profitant de l'ambiance amusante des baraques. ATTENTION: le soir, la plage de Outeiro devient mal famée. Partir avant la nuit.
  • Tout près de Belém, en direction d'Icoaraci, le Parque dos Igarapés propose de se baigner dans des rivières, à l'intérieur d'un parc écologique aménagé. Voir sur ce site.
  • Mosqueiro: A une heure de bus, cette île accessible par un pont est LA station balnéaire de Belém. Grandes plages fluviales, plus ou moins chic ou populaires. Beaucoup de monde en période de vacances ou les week-end. On y trouve de nombreux hôtels et pousadas. Depuis le 07/12/2006, une ligne régulière permet de rallier l'île en une heure par bateau au départ des docks de Belém, pour un peu plus de 2R$ (départ le matin à 6h, retour le soir à 19h). le site internet. Des projets de ponts permettront à terme (délais non garantis !) de rallier l'île par la route beaucoup plus rapidement (un seul pont, 50km aujourd'hui, des bouchons les gros week-end).
  • Cotijuba: île fluviale en face d'Icoaraci (d'où il faut embarquer pour trente minutes environ). Plages de sable sur cette île ou seul un bus antédiluvien et des charrettes tirées par des ânes ou des chevaux circulent. Bars et pousadas populaires. Plutôt sympa.
  • AlgodoalMarudá, Algodoal: Plages sur l'Atlantique, à 3h de bus de Belém, plus trois quarts d'heure de bateau pour Algodoal. Marudá est une petite station balnéaire sans grand intérêt avec une petite plage correcte ouvrant sur une grande baie. Les abords de plage ont été complètement réaménagés en 2006. Elle permet surtout l'accès à l'île d'Algodoal, située en face, un petit village de pêcheurs sans voiture, où l'électricité était encore récemment fournie par générateurs (mais la ligne est arrivée) et offrant de superbes plages de sable blanc quasi désertes bordant une mer d'huile qui, à l'eau beaucoup plus claire qu'en Guyane. Le tourisme s'y développe, on y trouve donc un certain nombre de pousadas. Si vous êtes accompagnés d'enfants, insistez pour qu'on vous emmène en charrette (les petits adoreront), car le trajet est assez long à faire à pied. Pas besoin de réserver, sauf au mois de juillet, à Pâques (vendredi saint + week-end) et de fin décembre à février (vacances brésiliennes). Un site présente l'île et permet de faire des réservations d'hôtels.
  • salinas_autre_plageSalinópolis, ou Salinas: à 3h de bus; grande station balnéaire sans grand charme mais offrant un large choix de grandes plages de sable fin sur l'Atlantique. Infrastructure touristique complète, il y a l'embarras du choix pour se nourrir et se loger, tant dans les hôtels que des appartements, mais les prix seront beaucoup plus élevés en haute saison et les jours fériés. Les plages font le plein aux mêmes périodes qu'Algodoal. A vous de voir si vous préférez l'ambiance (amusante mais bruyante) ou les plages désertes pour vous tout seul (venez hors saison). La ville est assez mal fichue, et louer une voiture au départ de Belém serait un bon choix (environ 3h30 de route sans difficulté); en effet le centre où se trouve les banques, la orla du Maçarico où se trouvent les bars et restaurants nocturnes, et la meilleure plage (Atalaia) sont très éloignés les uns des autres. Deux sites internet: Salinas - Pará - Amazônia - et Portal Salinópolis da Amazônia
  • Pour Marajó, voir la page dédiée (menu à gauche, Visiter le Para).
Vous êtes ici : Destinations Brésil Visiter le Pará Belém et ses environs