Brasilyane

29/10/2014: Amapa: Waldez Goes, un gouverneur entouré de corrompus?

Amapa: Waldez Goes, le grand gagnant

Le retour aux affaires de l'ancien gouverneur Waldez Goés s'est fait notamment grâce à l'appui de nombreux élus locaux visés par des enquêtes pour corruption.

 Selon l'antenne locale de Globo, ce sont près de 20 des principaux soutiens de Waldez pour cette élection qui sont sous le coup d'enquêtes pour corruption par la Police Fédérale. Outre les députés Roberto Goés (son cousin) et Marilia Goés (sa femme), visés pour des détournements à l'époque où ils dirigeaient Macapa, les députés locaux réélus à l'assemblée de l'Amapa Júnior Favacho (PMDB), Michel JK (PSDB), Mira Rocha (PTB), Kaká Barbosa (PT do B), Roseli Matos (DEM) et Moisés Souza (PSC) ont vu leurs biens bloqués par la justice en raison de détournements à l'assemblée. D'autres qui n'ont pas été réélus sont dans le même cas. On retrouve aussi l'ancien maire de Macapa João Henrique et d'anciens maires de Santana condamnés par la justice. Jorge Amanajas, un ancien candidat qui a appelé à voter Waldez, fait lui aussi l'objet d'une accusation de détournements à l'assemblée.

Une assemblée complice

Grâce à ces soutiens, dont certains ont été largement réélus, Waldez va pouvoir régner tranquillement: son médiocre adversaire balayé, le nouveau parlement de l'Amapa lui est largement favorable: 20 des 24 députés locaux élus sont membres de partis qui le soutenaient, sans qu'aucune cohérence idéologique ne les rassemble. Une belle unanimité devrait donc accompagner les décisions politiques de l'ex-nouveau gouverneur qui va sans doute s'employer à rendre difficile la gestion de la ville de Macapa, gérée par un opposant, et à éteindre les velléités judiciaires à son encontre. L'appui du récent retraité José Sarney, dont la fille Roseana est pressentie pour entrer dans le nouveau gouvernement Dilma l'y aidera probablement. A noter que malgré les millions disparus des caisses de l'état sous sa précédente gouvernance, Waldez est officiellement le gouverneur le plus pauvre du pays, n'ayant déclaré que 15.000 R$ de patrimoine (sa femme en déclarant pour sa part 649.000R$). Provisoirement absous de poursuites pénales pour les dizaines de millions disparus des caisses pendant son précédent mandat de gouverneur, il subit toujours les poursuites civiles (tout cela n'aboutira sans doute pas avant des années, voire jamais, vu le nombre d'appels susceptibles d'intervenir...).

Vous êtes ici : Actualités Actualités de l'Amapá 29/10/2014: Amapa: Waldez Goes, un gouverneur entouré de corrompus?