Brasilyane

27/11/2014: Route Oiapoque-Macapa: et si l'armée finissait la BR-156 ?

BR-156: L'armée à la rescousse ?

Lors d'une réunion entre le sénateur amapaense Randolfe Rodrigues et leTribunal des Comptes de l'Union, la possibilité d'une intervention militaire a été évoquée pour finir la Br-156.

 Commencée il y a 60 ans, la Br-156 est le chantier fédéral le plus interminable du Brésil. Alors que tous les gouverneurs élus depuis 20 ans dans l'Amapa en ont fait une "priorité", comme l'a récemment répété Waldes Goes, qui a eu 8 ans pour faire avancer le chantier et vient de gagner 4 ans de (di)gestion supplémentaire, on ne peut que constater les 120 km restant à revêtir, et déplorer que chaque saison des pluies vire à l'épopée pour ses usagers. C'est pire encore entre Macapa et Laranjal do Jari, où tout reste à faire.

Visitant le TCU, organe financier suprême de la fédération brésilienne à Brasilia, Randolfe Rodrigues a obtenu la suggestion de faire appel aux services du génie militaire pour terminer ce chantier que les civils n'ont pas su conclure. Selon Randolfe Rodrigues, la proposition en sera faite au commandement de la Région Nord et devra recevoir l'aval du DNIT. Une solution en vue, alors qu'on annonce la conclusion prochaine des travaux du bâtiment définitif des douanes à Oiapoque (pour remplacer une douane provisoire coûteuse qui n'aura jamais servi)...

Bientôt un prochain chapitre de la novela Br-156-pont sur l'Oyapock.

Vous êtes ici : Actualités Actualités de l'Amapá 27/11/2014: Route Oiapoque-Macapa: et si l'armée finissait la BR-156 ?