Brasilyane

21/05/2014: Belém: la foule fait fuir la coupe

Belém: La coupe a dû fuir devant la colère des manifestants

Plusieurs centaines de manifestants sont parvenus à faire annuler la présentation du trophée de la FIFA à Belém, mardi soir (20 mai 2014), dans une ambiance électrique.

Belém: pas de coupe du monde, mais une augmentation des bus

Belém, ville abandonnée des pouvoirs publics brésiliens et frustrée de la coupe du monde alors que son stade et son public n'attendaient que ça, n'a pas accepté la provocation. Le trophée de la coupe du monde de la Fifa était exposé à l'espace São José Liberto (près du pôle des joaillers), dans le cadre de la tournée des capitales des états du Brésil sponsorisée par une marque de boisson gazeuse noirâtre qui n'est pas une bière irlandaise ;-). Dans le même temps, une augmentation des tarifs de bus (moyen de transport vital pour les travailleurs pauvres) était annoncée par la compagnie municipale.

La coupe remballée en urgence

L'effet a été immédiat: au moins 300 manifestants (selon les médias officiels, largement plus si l'on en croit les images) se sont rassemblés place de la République pour fondre sur les lieux de l'exposition, et l'encercler avant que certains ne parviennent à s'infiltrer sur les lieux, provoquant la panique et l'exfiltration de la précieuse babiole. Le graal du footballeur a donc dû faire une piteuse sortie pour fuir la vindicte populaire d'une ville pourtant toute dédiée au football. Trois personnes, dont les infiltrés, ont été arrêtées. Décidément, l'ambiance de cette coupe du monde s'annonce tendue.

Vous êtes ici : Actualités Actualités du Pará 21/05/2014: Belém: la foule fait fuir la coupe