Brasilyane

Belém et ses environs

image_paraturCette très grande ville (1,5 million d'habitants) a un charme particulier: à la fois grande métropole énervée, au trafic dense et à l'animation permanente, et capitale provinciale un peu oubliée, loin des grands centres de décision brésiliens.

Généralités

Bien que la ville, quand on s'en donne la peine, offre beaucoup d'options, comme le rappelle Benjamin, blogueur qui connaît bien les lieux, il faut malheureusement souligner souligner la dangerosité croissante de Belém, dès la nuit tombée, (prévoir de prendre un taxi le soir, même pour de courts trajets) et la multiplicité des arnaques liées au tourisme "sentimental". Quelques références pratiques d'abord:

  • Consul honoraire de France à BELEM :
    • M. Sergio GALVAO
      Travessa Rui Barbosa, nº 1242
      Ed. José Miguel Bitar, sala 501, 5º andar.
      Bairro Reduto - BELÉM (PA) - 66.053-260
      Téléphone : (91) 3224 6818 - Portable : (91) 8839-9660, 8251-2627
      Télécopie : (91) 3225 4106
      Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
      Lundi, Mercredi et Vendredi matin de 9h00 à 12h00
  • Liens externes
  • Plans touristiques de Belém et de ses districts (qui sont aussi les plages).

Infrastructures

  • Arrivée à Belém en bateauAéroport récent; dessert la Guyane, le Suriname et le Brésil entier.
  • Gare routière: grande, un peu vieillotte mais bien organisée; on peut y prendre un bus à destination de tout le Brésil (voir BR316)
  • Gare fluviale: En aval de l'Estação Das Docas; lignes vers Marajó et Mosqueiro; des embarcadères privés existent près de la Cidade Velha. Plus d'infos en page Transports.
  • Eau: réseau correct dans le centre, pression insuffisante en périphérie.
  • Électricité110 Volts.
  • Communications: de nombreux cyber-cafés proposent des connexions plutôt rapides. Dans le centre, citons celui situé à côté de l'hôtel Unidos, ou celui du Hilton, plus cher. Au shopping Iguatemi, un autre est disponible. Très nombreux en périphérie (moins chers mais souvent bruyants à cause des adolescents qui jouent en réseau).

Se déplacer

  • nazaré intérieurLa ville est extrêmement étendue; hors le centre et ses environs, impossible de la parcourir à pieds. Bus ou taxis seront indispensables.
  • Le service de bus est très dense (il y aurait presque plus de bus que de voitures particulières!), pratique et peu cher. Si vous possédez un plan, que vous savez où vous voulez aller et êtes capable de vous renseigner en portugais, c'est le moyen idéal pour se déplacer. Ceci dit, tenez-vous bien, les chauffeurs sont tous plus ou moins des Rubens Barrichello frustrés!
  • Les taxis pratiquent des prix raisonnables, mais les distances étant très grandes, ils finissent malgré tout par revenir cher. Pour des séjours prolongés ou des déplacements spécialement longs, on peut négocier un forfait avec un chauffeur. ATTENTION: certains véhicules servant de taxi sont dans un état lamentable, refusez-les, la ville n'en manque pas.
  • Si vous êtes un conducteur aguerri, vous pouvez louer un véhicule (en prendre un avec la clim, indispensable quand il pleut). ATTENTION, le trafic est dense, nerveux et indiscipliné, compliqué par les bus qui ont tous les droits et roulent comme des fous, les averses quotidiennes et les routes parfois en mauvais état.
  • Motos: bien qu'on en voie de plus en plus, c'est extrêmement dangereux. Seuls ceux qui ne peuvent se payer de voiture utilisent ce moyen de locomotion. Là encore, mieux vaut être un pilote aguerri.
plan_de_belem_et_environs
Plan du Pará atlantique
alg
île d'Algodoal
pirarucus
Pirarucus à Mosqueiro
Vous êtes ici : Destinations Brésil Visiter le Pará Belém et ses environs