Brasilyane

Brasilia

La maquette du centre politique et administratif de Brasília Capitale fédérale du Brésil, elle est bien connue pour son architecture moderne et créative due à Oscar Niemeyer. Les prix y sont en général plutôt élevés pour le Brésil, en raison de la présence de nombreux fonctionnaires fédéraux bien payés, et des ambassades étrangères. La ville est organisée, pour l'essentiel, par quartiers dédiés chacun à une activité. (ph: Vincent)

la  cathédrale
La cathédrale
plan de la  ville
Le plan en forme d'avion
Niemeyer
la signature de Niemeyer est partout

Transports

  • le pont  Juscelino KubitschekLa Rodoviaria est située en plein centre de la cité fédérale administrative.
  • L'aéroport est très chargé, et situé à 20-25 mn du centre.
  • La circulation est plutôt fluide. (c'est le bon côté des larges avenues)
  • Taxis bon marché (un bon moyen de sillonner la ville et les alentours; exemple: 45 mn de promenades pour environ 60R$).

Se loger, se restaurer

  • Nombreux hôtels, regroupés dans le quartier... des hôtels! Compter 100R$ pour un hôtel de moyen standing (ex: Riviera Hôtel, propre, correct mais vieillot).
  • Le  PlanaltoAvantage de la capitale: toutes les cuisines régionales et internationales sont représentées.
    • Citons par exemple une excellente churrascaria (n'y aller que le midi, qualité moindre le soir) dans le quartier des hôtels, le Chamas Grill, près de l'hôtel (assez cher, mais de qualité).

La revue Veja publie chaque année sa sélection gastronomique. Voir la sélection (en portugais).

A voir, à faire

  • La visite du centre politique s'impose; elle inclut l'esplanade des ministères, la place des trois pouvoirs, le Palais de l'Alvorada (résidence présidentielle qui ne se visite pas; il faut bien que le président se repose).
  • L'esplanade des Ministères, à BrasiliaLes curiosités architecturales: le pont JK (en forme de ricochets), la cathédrale (évoquant la couronne d'épine), la "petite église" (Igrejinha), en forme de cornette, l'église Dom Bosco, à la superbe lumière intérieure (selon le temps, l'ambiance intérieure, filtrée des vitraux magnifiques, change).
  • Les musées: le musée JK, dédié Juscelino Kubitschek (uniformes, effets personnels, bibliothèque, tombeau); le Complexe Culturel de la République, récemment inauguré, en forme de coupole. Le museo de Valores, présente les monnaies du Brésil et du monde, et une pépite de 62 kg, la plus grosse jamais trouvée au Brésil.
  • La tour de la télévision, mal entretenue et sans grand intérêt, offre malgré tout une belle vue sur la ville. On peut accéder gratuitement à l'étage.
  • Un zoo comptant 250 animaux se trouve près de l'aéroport.
l'église  Dom Bosco et ses vitraux
l'église Dom Bosco et ses vitraux
Le musée  JK
La bibliothèque nationale
JK
hommage à JK